EN

5834 Saint Vallier, Montréal Québec H2S 2P3 Canada
[email protected]
514 497-9786



COMPOSITION






Une composition définit la nature même de quelque chose — un atome, un humain, de la musique. C’est aussi le résultat d’une action, où on construit le moment présent en altérant le passé. Un cube de bois devient l’unité qui rythme et catalyse nos actions pour donner vie à des forces dormantes, à notre imagination. En manipulant les cubes sur la table, Composition devient à la fois un monde, une sculpture, un instrument et une danse à plusieurs mains.

Créé par Vincent Morisset, Caroline Robert, Édouard Lanctôt-Benoit et Vlooper. Composition est un projet qui a été réalisé lors d'une résidence artistique avec le Studio PHI. L'équipe du Phi : Pheobe Greenberg, Isabelle Brodeur, Michaël Lefebvre, Julie Tessier, Sarah St-Laurent Migos, Marc-André Nadeau, Julie Tremblay, Myriam Achard, Vincent Lafrenière, Joël Guérin-Simard, Jeremy Felker. Fabrication et design industriel: Machine .

L'installation est présentée à l'exposition Trois mouvements au Centre Phi jusqu'au mois de septembre 2021. Plus d'info ici.




MOTTO


Motto est une aventure extraordinaire et unique en son genre. Ce livre interactif, composé de milliers de petites vidéos, raconte le parcours millénaire d’un sympathique esprit nommé Septembre. À mi-chemin entre une histoire de fantôme et une chasse au trésor, Motto oscille entre le documentaire et la fiction, tissant les images créées par chaque participant dans la trame émotive de son récit. L’œuvre agit comme un prisme qui, par les multiples réfractions de l’imaginaire de tous les utilisateurs, transforme continuellement leur perception du monde.


Conçu pour votre appareil mobile, assez petit pour se glisser dans votre poche, Motto allie les nouvelles technologies aux plus anciennes. Texte, image, algorithme et vision par ordinateur s’entremêlent alors qu’un narrateur sans nom vous conduit d’aujourd’hui à hier, vers un éventuel demain, passant de la forêt québécoise au désert chilien et aux rives animées du Nil. Septembre manque à l’appel : mais où ce fantôme est-il passé ? Que vous apprend cette quête ? En méditant sur la mémoire, les métaphores et le pouvoir de la créativité — et en sollicitant chacun des sens de ses utilisateurs —, Motto fait naître son propre univers, fascinant et intime, dans lequel vous ne devinerez jamais ce qui va se produire.

Motto est une collaboration originale entre AATOAA, le réputé studio de création numérique de Vincent Morisset, et le romancier primé Sean Michaels.L’équipe de création explore cette fois-ci un tout nouveau vocabulaire narratif en invitant les utilisateurs à présenter des fragments de leur univers sous la forme d’une histoire. Motto puise dans des influences aussi diverses qu’Agnès Varda, Snapchat, Italo Calvino, Christian Marclay, Bruno Munari, W. G. Sebald et le film Dans la peau de John Malkovich.

Lorsqu’il part à la découverte de Motto, l’utilisateur entre dans un univers de création de sens et de jeu. Alors que se déploie l’histoire de fantôme, on lui demande de contribuer à l’expérience : une chasse au trésor jalonnée de petites vidéos conçues par les participants et dont chaque étape propose une tâche facile à exécuter. Grâce à sa technique de montage intelligent, Motto substitue aux rêveries et aux souvenirs du narrateur les images de l’utilisateur. Progressivement et de façon anonyme — un parti pris important —, quiconque découvre Motto joint ses forces à celles des autres personnes qui en ont déjà fait l’expérience et ajoute des fragments intimes à la mémoire collective.

Raconté en six épisodes, Motto est une œuvre de plus d’une heure présentée en chapitres distincts. C’est une expérience web interactive sur mobile qui est accessible partout, à tout moment. L’utilisateur peut ainsi découvrir chaque épisode à son rythme. En l’amenant à quitter son traditionnel rôle de spectateur passif, Motto l’élève au rang de protagoniste et de cocréateur. L’utilisateur peut même contribuer à l’histoire tout en la découvrant : il lui suffit de filmer, au moyen de son téléphone, des vidéos qui resurgiront en l’étonnant, voire en l’émouvant.


Grâce à son système de montage personnalisé, de détection vidéo sur fureteur mobile et d’analyse par réseaux neuronaux en ligne, Motto intègre les vidéos de l’utilisateur dans le récit et applique des effets visuels et de l’interactivité. D’entrée de jeu, l’équipe de création de Motto a nourri l’œuvre de sa propre collection de vidéos, y incluant quelques surprenants éléments de mise en scène. Il en résulte une expérience alliant les formes littéraires traditionnelles et le langage actuel des courtes vidéos web, de Snapchat à TikTok et aux stories Instagram. Naît ainsi une énigme non linéaire de quelque 2000 pages composée d’un éblouissant ensemble de vidéos amateurs anonymes qui croît chaque jour.

Réalisation: Vincent Morisset, texte: Sean Michaels, code:Édouard Lanctôt-Benoit, montage: Caroline Robert. Une création du studio AATOAA. Une production de l'Office national du film du Canada. Crédits et dossier de presse.


Prix: Digital Dozen 2021, FWA SOTD, IDFA Doclab R&D Program with MIT, Immerse 2020 Highlights.
Sélections officielles: IDFA DocLab Spotlight, FIPADOC, JEF Festival, Festival du Nouveau Cinéma, Festival Zéro1. Performance de Motto Live : Electric Dreams Festival, IDFA et Festival du nouveau cinéma.



HABITAT

Habitat

Habitat est un diorama fabuleux imaginé par Caroline Robert et Vincent Morisset. Des plantes étranges, des animaux géants et des humains cohabitent dans cet univers miniature qui peut devenir gigantesque si on le regarde de tout prêt. Habitat est une coproduction du Partenariat du Quartier des spectacles, de Montréal en lumières et AATOAA.

« Je suis Habitat. Je peux devenir géant. Il suffit de me regarder de tout près et d'imaginer que tu es le tigre, le semeur, le cerisier ou la toute petite roche. Une maison voyage dans le temps. Elle se demande quel foyer elle pourrait être dans chacun de mes mondes. »


Création: Vincent Morisset et Caroline Robert / Monde miniature: Chloé B. Fortin, Nancy Belzile, Alizée Millo, Caroline Robert / Électronique et code: Ottomata / Rail : I Create Montréal / Direction technique: Wireframe / Vitrine: Ébénisterie HP / Production: Partenariat Quartier des spectacles, Spectra, AATOAA.


















VAST BODY


VastBody22

Vast Body est une expérimentation collaborative sur le mouvement. Devant la caméra, différentes personnes étaient invitées à imaginer et interprêter la plus grande variété de postures possibles que le réseau de neurones artificielles de Vast Body serait capable de « voir » et comprendre. Dans l'installation, une alter-ego tente continuellement de répliquer les mouvements du visiteur qui lui fait face. Vast Body incarne sa propre interprétation des comportements du visiteur. À l'aide d'une sorte de miroir magique, on connecte le corps à une incarnation numérique, pour ainsi incarner, l'esapce d'un moment, quelqu'un d'autre. Le projet prend racines dans les thèmes de l'identité, de l'empathie et de notre rapport aux autres types d'intelligence.

IDFA Doclab Award for Immersive Non-Fiction

" To move, to dance, to flow, to see ourselves, but most of all, to see others. Finding empathy in a digital mirror, playful and embodied, becoming one with so many. We sometimes forget to do so in our selfie times, but it is exactly that which we need to re-establish and to become team human again. Honest and full of joy, this project shows us how. The creator, the dancers, and you make the tech disappear."
- Discours du jury du Doclab Award

Grand Prix Numix 2020

Bucheon International Fantastic Film Festival, Mutek Tokyo, IDFA DocLab Competition for Immersive Non-Fiction (Amsterdam), Hum(ai)n (Phi Center, Montreal), Imagining Our Digital Futures (Mutek, Montreal), Vincent Morisset retrospective (MuDA, Zurich).









Avec Louise Lecavalier, Rachel Harris, Caroline Robert, Louise Bédard, Marc Béland, Shraddha Danielle Blaney, Valérie Chartier, Karla Étienne, Paul-André Fortier, Elinor Fueter, Claude Godbout, Lucie Grégoire, Liven Lamothe, Patrick Lamothe, Yuma Lamothe, Mia Lapierre Poirier, Robert Meilleur, Linda Rabin, Janne Rieu, Romie Rieu, George Stamos, Philip Szporer.

Choréographies: Louise Lecavalier, Kathy Kasey et Caroline Robert.

Réalisation: Vincent Morisset et Caroline Robert. Code et machine learning : Édouard Lanctôt-Benoit. Caméra et colo: Thierry Sirois (Club Vidéo) Direction de production: David Francke-Robitaille (Club Vidéo). Merci à JP Côté et le Cégep Édouard-Montpetit. Production: Vincent Morisset, AATOAA



CÔTE à CÔTE




Côte à Côte est l’empreinte de la mutation du boulevard Saint-Laurent et des rencontres éphémères d’habitués, de skaters et de passants à la place de la Paix. Le soir, en s’asseyant sur ce long banc parcouru de strates de couleurs, les visiteurs deviennent les forces convergentes et divergentes qui transforment la projection interactive de plaques tectoniques inventées. AATOAA propose un catalyseur de présences où la destruction et la création s’entrechoquent continuellement.


Making of ici





Créé et réalisé par Caroline Robert et Vincent Morisset. Code et intégration: Ruby-Maude Rioux. Fabrication du banc: Jacinthe Loranger, Éric Filteau, Benoit Paquin, Hans Henry, Maxime Roussial, Renaud de Lalonde, Nicolas Fernandez, Vincenta Farias (M.O. Workshop). Direction technique: Mathieu Pontbriand (Pivot Événements.) Écran: Promo staff. Ing.nieur: Antoine Tuillier. Curatrices: Mouna Andraos et Melissa Mongiat (Daily tous les jours). Production et support technique: Marie-Joëlle Corneau, Éric Villeneuve, Laurence Montmarquette, Vincent Noël, Reda Radi, Ugo Dufour (Partenariat du Quartier des spectacles). Merci à Yann Fily-Paré, Méralie Murbenballs, Édouard Lanctôt-Benoit, Daniel Iregui, Remy Khouzam, David Bouthillier, Julien Lanthier, SAT, Dominic Audet, Sandra O'Connor, Thibaut Duverneix, Marc Longpré, Jonathan Jeanson.





Jusqu’ici est une expérience interactive pour les humains de 5 à 105 ans. Tu t’y perdras peut-être pendant six minutes, peut-être pour toujours. Il est comme l’écureuil gris qui n’a peur de rien, sur sa branche. C’est un jeu, une berceuse, une alarme, un brusque réveil devant les aléas du quotidien. À une époque où on peut tant voir en voyant si peu, il te rappellera tout ce qui se cache devant toi, en toi, jusqu’ici.

Dossier de presse  >



Préface:
TU ES EN CHEMIN.
Oui, en chemin…
Ce n’est pas ton premier voyage, mais Jusqu’ici est celui qui se dessinera sous tes pas. Une marche dans un monde reconnu, inconnu, étrange, familier. C’est un panorama mouvant, un sentier qui s’efface, un jeu, une sensation. Jusqu’ici est le petit qui devient de plus en plus grand.
Tu sais, les arbres se mettront à bouger.
Et le ciel te semblera plus vaste.
Et tu t’envoleras.
Tous les jours, tête baissée, on dévale le même chemin jusqu’au bout, oubliant pourquoi. Un parcours est une série de moments – on est ici, ou ici, ou ici – et une série de choix – tourner ici, avancer par ici, s’arrêter ici. Mais on renonce à choisir. Ces moments nous filent entre les doigts.
Et si on prenait les rênes? Si on ne renonçait plus à ces moments?
Devant toi, un monde dans un écran. Une aventure. Un décor de feuilles et de fleurs sauvages plein d’une vie cachée. C’est un jardin indomptable et un rêve presque oublié. Tu es Jean PainlevéMarco PoloMaria Merian. Tu es AliceSonicOsvaldo Cavandoli. Tu es un visiteur, un dessin au crayon, et tu pars dans la nature.
Animation artisanale, musique, vidéo 360° et sorcellerie d’algorithmes, Jusqu’ici imagine un parcours rempli de possibles. Marche, cours, vole! Écrase-toi dans l’herbe et souviens-toi de ce qui se cache tout autour. Faufile-toi ici, ou là, comme le vent, poursuis ton ombre, écoute le pouls rassurant du métronome.
Es-tu seul? Es-tu vraiment seul? Rêves-tu? Atteindras-tu un jour les montagnes?
Vois-tu même ce qu’il y a devant toi?
Pars à travers le jour et la nuit, entre ciel et terre, grisaille et couleurs.
Lance-toi sur les chemins.
Regarde, lucide, éveillé
et tu trouveras,
peut-être,
le moment présent.

Présentations VR:
Beat Film Festival (Moscou), juin 2018
Google I/O, Experiment Sandbox (Mountain View), mai 2018
Musée de la civilisation (Québec), avril-mai 2018
After Dark: Extended Cinemas, Exploratorium (San Francisco), mars
Bienal de Arts Mediales (Santiago, Chile), oct-nov 2017
ACM SIGGRAPH Immersive Expressions, worldwide, août
The One and Only Vincent, Van Gogh Museum (Amsterdam), nov 2016
Vancouver International Film Festival, oct
Japan Media Arts Festival (Sapporo), sept
Pop3 presented by TIFF, Lightbox (Toronto), août
Home Cinema, Gare Saint-Sauveur (Lille), avril-juin
Mutek (Montreal), 1-5 juin
Virtuallty There, MIT Doc Lab (Boston), 6-7 mai
Virtual Reality Garden at the Canada House (London), 16 mars - 16 juin
Festival international du film d'environnement (Paris), 5-12 avril 2016
IDFA, DocLab Seamless Reality Program (Amsterdam), 19-29 nov
SF2015, Gwacheon National Science Museum ( South Korea), 27 Oct - 1 nov
Festival Tous écrans, Territoires virtuels (Geneva), 6-14 nov
Festival I Love Transmedia #4 (Paris), 1-4 oct
Onedotzero #dotdotdot (London), 22 sept
Festival de Cinéma de la ville de Québec, 18-26 sept
Kaleidoscope VR Film Festival (Seattle, Portland, Vancouver, SF, LA, Denver, Montreal, Toronto, NYC, Austin), 26 août- 14 cct
Sensory Stories, Phi Center (Montreal), 10 Aug - 27 sept
ISEA, Virtual Reality Showcase (Vancouver), 19 août
SIGGRAPH, VR Village (Los Angeles), 9 - 13 août
FILE, WebGL exhibition (Sao Paolo), 16 June - 16 août
L'heure d'été, Retrospective Vincent Morisset (Bruxelles), 3 juillet
Sónar, Realities+D (Barcelona), 18-20 juin
Sheffield International Documentary Festival, 5-10 juin
International Symposium on Immersive Experience (Montréal), 22-23 mai
Museum of the Moving Image (Queens), 18 Apr - 26 juillet
Killscreen Playlist Public Arcade (New York City), 28 avril
FITC (Toronto), 12-14 avril
Festival Exit (Créteil), 26 Mar - 5 avril
Festival Via (Maubeuge), 12-22 mars
White Rabbit (London), 11 mars
Gaité Lyrique (Paris), 9 mars

Semaine dont vous êtes le héros (Montréal), 2-6 mars
Game Developers Conference, Mild Rumpus (San Francisco), 4-6 mars
Rendez-vous du cinéma québecois (Montréal), 25-27 fév
Montreal Permiere, Phi Center (Montréal), 5 fév
Sundance Festival, New Frontier (Park City), 22-31 janvier 2015

Prix:
FWA People's Choice Award 2015, Webby Award x 3 (Virtual Reality Game, Net Art and People's Voice for Net Art), Adobe Cutting Edge Award, FWA Site of the Month, Awwwards Site of the Day, Numix, Communication Arts Award, Kill Screen Playlist, Japan Media Art Festival (Jury Selection, Art Category), Communication Arts - Interactive Annual 2016, Boomerang (Grand Prize).



Presse:
"Way to Go is like the friendliest, most delightfully surprising UFO I’ve ever encountered."
Kill Screen

"Its creators deserve a round of applause and a hug for revolutionising the way we can, and should, interact with games." It's Nice That

"‘Way to Go’ Is Unlike Any Other Animated Short You’ve Experienced"
Cartoon Brew

"Stop What You're Doing And Play This Video Game Right Now"
Kotaku





JUST A REFLEKTOR
Une projection virtuelle de Vincent Morisset
en collaboration avec Aaron Koblin, le Google Creative Lab et Unit9
www.justareflektor.com


emmy


Presse:
Speaking of wonder, whimsy, and awe, the interactive video by Morisset is really, really, ridiculously incredible. One the music starts, you have the ability to interact with the video, sometimes subtly, sometimes in more profound ways.
IndieWire

A tour de force of digital art.
The Guardian

The capacity of digital to drive awareness, experience and dwell-time around a song launch.
Contagious

Reflektor was one of the most mind-bendingly interactive and innovative of the year
Wired
















Prix: Emmy Award (Outstanding Creative Achievement - Original Interactive Program), Webby Award (Net Art, Music Film and Net Art People's Voice), SXSW Interactive Award (Music), Art Directors Club Tomorrow Award, Cannes Bronze Lions (Interactive Video & Innovative Use of Technology), FWA Site of the Month, Awwwards Site of the Month, ADC Silver Cube for Interactivity Craft & Art Direction, D&AD In Book Award, IDFA DocLab Finalist, Big Award (Digital: Media & Entertainment), Festival du Nouveau Cinéma (special mention), Adobe Cutting Edge Award, MUVI (Music video of the year), FITC (Technical Excellence and People's Choice), Cooper Hewitt Design Triennal 2016.

ARCADE FIRE PRÉSENTE SPRAWL2.COM
Un film activé par la danse

dance

Prix: Independent Video of the Year, Libera Awards + Audience Award, Prism Prize

Merci à la merveilleuse équipe de Montréal!! Merci à Régine et Win pour leur apport créatif pendant toute l'aventure. Réalisateur: Vincent Morisset, Producteur: Jean-Luc Della Montagna, Directrice artistique et styliste: Renata Morales, Choregraphe: Dana Gingras, DOP: Christophe Collette, Monteur: Stéphane Lafleur, Sprawl II Remix: Damian Taylor, Développeur : Édouard Lanctôt-Benoit, Designer: Caroline Robert, Avec: Régine Chassagne, Karine Denault, Gabrielle Desgagnés, Noémie Dufour-Campeau, Mark Eden-Towle, Alan Lake, Milan Panet-Raymond, Esther Rousseau-Morin & Michael Watts, Production interactive: AATOAA, Production vidéo: 1976, Post-Production: Post-Moderne, Musique par Arcade Fire.



BLA BLA, UN FILM POUR ORDINATEUR DE VINCENT MORISSET

BLA BLA est un conte interactif qui explore la communication humaine et ses principes fondamentaux. Grâce au spectateur, le récit devient possible. Sans lui, les personnages demeurent inertes et attendent la prochaine interaction. Le spectateur clique, joue et cherche dans les scènes sobres et épurées. Il est le véritable guide de l’expérience.

Chacun des six chapitres du récit dépeint un aspect de la communication : l’apprentissage d’une langue, le bavardage, les interactions sociales, l’expression de sentiments, etc. Rempli de découvertes, BLA BLA illustre ces concepts avec des personnages attachants et déconcertants. Imaginés par Caroline Robert, ces personnages sont déclinés en plusieurs techniques, traditionnelles et nouvelles.

« BLA BLA emploie la xérographie, le dessin sur papier, l’animation générée en code ActionScript, l’animation image par image de marionnettes et la composition 3D en temps réel, explique Morisset. Les projets qui dégagent une liberté esthétique m’inspirent. Je voulais qu’on sente dans BLA BLA le travail à la main, les imperfections et une certaine fragilité pour qu’on oublie la technologie. »

La musique et les paroles des personnages sont fragmentées, puis orchestrées en programmation. Le compositeur Philippe Lambert a conçu un univers sonore progressif au « hasard contrôlé ». Morisset a fait appel à l’ingéniosité du développeur Édouard Lanctôt-Benoit pour programmer BLA BLA.

L’oeuvre se distingue par l’accent mis sur la réponse affective du spectateur. « Je voulais générer des émotions à travers une oeuvre interactive, affirme-t-il. Il est difficile de créer des crescendos dramatiques sur un site Web… Je trouvais que c’était un défi intéressant. »

Pendant la création de BLA BLA, Morisset a effectué un travail de recherche sur la narration interactive. En quête d’un langage cinématographique propre à l’ordinateur, Morisset propose une grammaire de montage non linéaire. Ainsi, par la forme même de l’oeuvre, il s’interroge sur les enjeux de la communication et les défis de raconter une histoire où le spectateur est participant. « Le projet en soi explore la grammaire d’un nouveau médium », dit-il.

BLA BLA propose ainsi un nouveau regard sur la communication au sens large et la façon dont nos comportements naturels et nos interactions avec les autres ont un impact sur le monde. « La relation qui unit l’internaute et le film fait partie du message, explique-t-il. Nous l’avons écrit et créé en nous inspirant de choses universelles : le caractère social des humains, la peur de l’inconnu, la soif d’appropriation et de liberté et, paradoxalement, le désir d’être pris par la main. »



Prix: Webby Awards - Netart Category 2013, SXSW Interactive Awards Champion 2012 - Art Category, Communication Arts Interactive Annual 2012, Japan Media Arts Festival 2012 Excellent Prize - Art Category, Grafika 2012, Grand prix Site web culturel, Festival du nouveau cinéma 2011, Prix de l'innovation / Innovation Award, Boomerang Infopresse 2011, Grand prix Fou mais formidable, FWA Site of the day (August 24th 2011)

"Experimental masterpiece",
Rob Ford, FWA founder

Le projet web a été adapté en installations interactives: Gaité Lyrique à Paris, International Film Festival Rotterdam, Cinekid Medialab in Amsterdam, Museum of Art of the Seoul National University, Montréal Créative exhibition, the Japan Media Arts Festival in Tokyo, Mutek, Kosmopolis Festival au CCCB et Japan Media Arts Festival in Asuka Kashihara. Voici une vidéo du procéssus créatif à la Gaité Lyrique:



INNI
L'expérience live définitive de Sigur Rós réalisé par Vincent Morisset
Vous pouvez visionner INNI

Sélectionné #7 sur 21 Best Concerts Films of All Time par le Paste Magazine

91% sur Rotten Tomatoes








PRESSE :

“dreamlike haze of throbbing black and white... eccentric... shimmering... piquant... a burnished collision of the specific and the abstract...”

- Jeannette Catsoulis, New York Times

“haunting, emotion-drenched... soul-stirring fusion of joy and heartache... usher[s] the listener into a state of near-celestial rapture.”
- Justin Chang, Variety (gathered from two articles)

“something stunning... one of the most engrossing concert films in recent memory. . . ”
- Guy Dixon, The Globe and Mail

“German Expressionism on acid… some sort of lost artefact… straight out of [A] Midsummer Night’s Dream… succeeds fully.”
- Todd Brown, Twitchfilm

“The ghost-like, ethereal quality of the visuals mixed with the otherworldly sounds can captivate in their intensity as well as carry you to another plane of existence. Let the music wash over you, enjoy the religious experience on screen, and convert all your friends into lovers of uniquely original music.”
- Jared Mobarak, The Film Stage

Crédits: Un film sur Sigur Rós réalisé par VINCENT MORISSET
avec JÓN ÞOR BIRGISSON, ORRI PÁLL DÝRASON, GEORG HOLM, KJARTAN SVEINSSON
montage NICK FENTON & STÉPHANE LAFLEUR / son BIRGIR JON BIRGISSON / dop OB HARDY / cameéas CHRISTOPHE COLLETTE, JOHN LONDONO, CATHERINE DERRY, SARAH ROLLASON, BEN UNWIN / 16mm effets spécieux KARL LEMIEUX / animations RAOUL PAULET & OLIVIER GROULX / design CAROLINE ROBERT / direction artistique SARAH HOPPER / post production POST MODERNE / supervision post production ALEXANDRE DOMINGUE & ANNE-MARIE BOUSQUET / colo GUILLAUME PELLETIER & CHARLES BOILEAU / post production AATOAA / producteurs JOHN BEST & DEAN O'CONNOR / production SIGUR RÓS & BIG DIPPER PRODUCTIONS / production du live WARP FILMS LAURA TUNSTALL & LIBBY DURDY / co-production KLIKK FILM, PARLOPHONE & XL RECORDINGS



VIDÉO INTERACTIVE DE NEON BIBLE
Considéré comme le tout premier vidéoclip interactif, Neon Biblea été sélectionné en 2017 par le TIFF comme étant l'un des 10 vidéoclips canadiens les plus marquants. Le projet a été présenté au Museum of the Moving Image, MOMA, Sao Paolo MIS, Musée d'art contemporain de Montréal, Australian Centre for the Moving Image et au Cincinnati Contemporary Arts Center.
Crédits: Musique Arcade Fire. Réalisation: Vincent Morisset. Post Production: Olivier Groulx. DOP: Christophe Collette. Styliste: Renata Morales. Production: Jean-Luc Della Montagna.




MIROIR NOIR
est un documentaire impressioniste qui suit Arcade Fire entre 2006 et 2008 lors de l'enregistrement et la tournée de l'album Neon Bible. Réalisation de Vincent Morisset. Images de Vincent Moon. Montage de Stéphane Lafleur. Mix de Mark Lawson. Produit par Arcade Fire et AATOAA.







CARRUAGENS DE FOGO





Pour les Olympiques de Rio, Google Zoo a mandaté AATOAA pour créer et produire une vidéo interactive basée sur un remix de l'iconique Chariots of Fire de Vangelis. Le contenu de marque a été créé pour la bière Skol, commanditaire officiel des jeux. Tourné à Rio, c'est un mélange de vjing, de jeu sonore, de manga et de mosaique vidéo. Plus de 90% des Brésiliens sont sur Android. Pour les rejoindre, nous avons développé une solution innovante pour mobile.

SKRILLEX ALIEN TALK

Pour le lancement de l'album Recess, nous avons revisité le site de Skrillex journal audio sout forme de emoji de martien parlant. En tournée, Skrillex pouvait, en tout temps, s'enregistrer et mettre à jour en temps réel ses frasques sonores. À la fois charmant, authentique, con et addictif! http://www.aatoaa.com/skrillex